Témoignages

Marguerite Maura Reardon

La nuit précédant ma rencontre avec Annie Marie, elle m’a raconté son dernier voyage chamanique où elle retrouvait son animal totem, la panthère noire. 

Celle-ci lui est venue déposer à ses pieds un de ses bébés. 

Nous nous sommes revues le lendemain, à Mednat, salon des thérapies naturelles.

J’étais occupée sur un stand proche d’elle. J’étais attirée par son sourire et la Lumière dans ses yeux mais ne pouvait l’approcher. D’habitude, je suis très spontanée. Finalement j’ai réussi à aller vers elle à midi. 

Annie Marie m’a demandé ma date de naissance et m’a tout de suite annoncé que j’avais une jumelle. J’étais dans tous mes états. Comment cette femme que je ne connais pas pouvait savoir que j’étais née par césarienne à cause d’un kyste qui m’empêchait de sortir. 

Je me suis refait le film de ma vie et me suis rendue compte que c’était elle, ma jumelle, qui me manquait. Dix ans auparavant, j’avais été diagnostiquée bipolaire. 

Annie Marie avait déjà fait le lien entre la gémellité et la bipolarité. En cinq minutes, elle avait déjà changé ma vie. Et ce n’était que le début… 

Elle m’a suivie, m’a conseillée, m’a mise en face de la réalité, a cru en moi et ne m’a jamais abandonnée. 

Une fois, elle m’a invitée à venir en vacances chez son père dans la ville de son enfance. À cet époque, j’étais en crise. Il va sans dire que grâce à elle je n’ai pas eu besoin d’aller à l’hôpital. 

Aujourd’hui, si j’ai une vie c’est grâce à Annie Marie. Elle est ma maman Panthère noire, la chamane qui a cru en moi et est toujours là pour moi, 13 ans après. 

Son coeur est immense ; Annie Marie a une patience d’ange… 

Merci Annie Marie, merci infiniment

Le 30 avril 2021

Share Button